Exposition: Seuls | LaM | Lille #Art #Lille

Frank Jones, Sans titre, vers 1960. Donation L'Aracine. LaM, Villeneuve d'Ascq. Photo : © Philip Bernard. © DR.


Du 19-11-2013 au 23-02-2014

LaM - Lille


Cette exposition Théma s'organise essentiellement autour des rapports entre isolement social et création et rassemble environ 150 oeuvres de Albert, David Braillon, Louis Decq, Ousseynou Gassama, Frank Jones, Alfred McMoore, Abdelmajid Mehdi, MK, Edmund Monsiel, Melina Riccio, Royal Robertson, Welmon Sharlhorne, Simone des Flandres, Lewis Smith, Bill Traylor, Adolpha Van Meerhaeghe, Purvis Young.

Éprouvée, vécue dans la rue, à l'hôpital ou en prison qu'advient-il de la solitude quand elle est reprise, rejouée, dans l'isolement propre à la création ? Être seul, radicalement, ou parmi les autres dans une solitude en quelque sorte surpeuplée. Les oeuvres, les textes produits dans ces contextes peuvent être faits pour conjurer cette solitude, devenir objet de protection ou d'échange. Ils peuvent aussi convoquer le collectif, comme un groupe de détenus de l'établissement pénitentiaire de Maubeuge l'a fait en relisant et s'appropriant l'épopée de Gilgamesh. Les oeuvres proviennent de la donation L'Aracine, de l'EPSM de l'agglomération lilloise et de la collection Eternod & Mermod en dépôt au LaM, ainsi que des collections ABCD, Maria Angeles Eslava, Matthieu Morin, et de l'association culturelle ContemporArt.

Une journée d'étude intitulée « Musée-Prison », co-organisée avec l'association des conservateurs du Nord-Pas de Calais et l'aide de HORS CADRE association régionale de développement culturel en charge de l'animation du dispositif culture justice Nord Pas de Calais, aura lieu le 19 novembre dans l'auditorium du LaM.

Commissariat: Savine Faupin, conservateur en chef en charge de l'art brut au LaM; Christophe Boulanger, attaché de conservation en charge de l'art brut au LaM.

LaM 
1 allée du Musée
59650 Villeneuve d'Ascq
France
Tél. informations/réservations : +33 (0)3 20 19 68 88
Fax : +33 (0)3 20 19 68 99

0 commentaires:

Publier un commentaire